ARBOIS TROUSSEAU 2015

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2015  

Très belle robe rouge cerise de belle intensité. Le nez, très fin, exhale des arômes de petits fruits rouges avec des notes boisées et épicées. La bouche est typique du cépage. Elle révèle des notes d' épices et de fruits mûrs, avec une structure élégante et équilibrée.

Un Arbois puissant et racé.

Afin d’élaborer une cuvée harmonieuse, notre Arbois Trousseau provient d’une sélection de nos meilleures parcelles. Les sols y sont très variés : des calcaires du Bajocien, des éboulis calcaires et marnes sur les parcelles adossées au coteau, jusqu'à des argiles diverses, du Lias et du Trias sur les terres plus en avant, de profondeur variable mais toujours assises sur des marnes qui peuvent affleurer.
Un patchwork de terroirs complexes articulé autour de multiples failles.

Le travail dans les vignes, est basé sur le respect de la nature et des sols. Pour les jeunes vignes, situées sur les fortes pentes, pour éviter l’érosion, nous bêchons un rang sur deux, pratiquons des remontages de sols pour aérer les terres soumises au tassement dû à l’humidité, et de l’enherbement avec des plantes sélectionnées telles que le trèfle, qui, en exerçant une concurrence sur la vigne permet de moduler son alimentation minérale et hydrique et de contrôler sa vigueur et son rendement. La taille Guyot double s’impose pour ce cépage pour mieux en maitriser son rendement.

Réception de la vendange manuelle, avec tri sur table de tri. Macération totale de 12 jours en cuve inox thermorégulée. suivi régulier tout au long de la fermentation, intégrant quelques remontages et pigeages. Au moment du pressurage, les jus de presse et de goutte sont assemblés et soutirés pour une fermentation malolactique sur lies fines. L' élévage est de 2-3 mois en cuve inox, pour préserver tous les arômes et la fraîcheur.
Mise en bouteille été 2017, suite à une filtration légère.

De 2 à 3 ans.

A découvrir sur des viandes rouges, en sauce ou grillées, magrets de canard sautés, fromages.
Température de service : 14 à 15°C.

Petit par sa taille, mais grand par son exceptionnelle diversité, le vignoble jurassien s’étire sur 80 kilomètres entre la Bourgogne et la Suisse, à la frontière Est de la France. L’Appellation Arbois est la plus ancienne et la plus étendue des quatre AOC géographiques. Son nom viendrait des mots celtes « ar » et « bois » qui signifient « terre fertile ».


Les 225 hectares en production ont nécessité un mois de vendanges. 2015, une année magnifique tant par sa précocité que par la qualité de la récolte : des raisins mûrs et à l’état sanitaire parfait augurent un millésime d’exception. Les vins rouges présentent une belle concentration, des tannins de qualité et une belle franchise aromatique. Les vins blancs, habituellement très frais et en tension, sont d’une belle gourmandise. Les rendements sont assez variables en fonction des cépages, le savagnin ayant le plus souffert d’une floraison chaotique, mais le potentiel est là !

100% Trousseau
A côté du mondialement très coté Pinot Noir, le Jura a la richesse de détenir deux cépages autochtones : le Trousseau et le Poulsard ou Ploussard. Le Trousseau cépage tardif et exigeant d’origine comtoise, requiert des sols plus légers, graveleux et chauds. Une fois vinifié, il développe des saveurs intenses, poivrées, épicées et des accents de fruits rouges.