ARBOIS VIN DE PAILLE 2011

pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2011  

Un nectar de patience !


L'élaboration particulière du Vin de Paille et les arômes qu'il développe en font un vin remarquable. Ses grappes sont sélectionnées avec la plus grande attention afin de ne retenir que les plus beaux fruits. On les laisse ensuite se déshydrater plusieurs mois dans une pièce sèche et aérée.

Le Vin de Paille tire son nom de sa méthode d'exploitation précédant la vinification avec les raisins qui étaient séchés dans de la paille avant l'étape de vinification. La légende historique veut que ce vin avait la possibilité étonnante de transformer les défauts en vertus ; il est difficile de s'aventurer sur ces chemins car cela reste bien sûr à méditer surtout que la production actuelle s'avèrerait vite insuffisante eu égard aux besoins! Mais les épicuriens ne perdront rien à tester dans leur cercle proche familial ou amical pour vérifier si la réalité est succeptible de rattraper les dictons qui traversent le temps.

Robe ambrée aux reflets acajou brillants. Le nez est d’une grande intensité, épicé, avec des notes torréfiées, de fruits confits, de caramel. En bouche, l’attaque est riche, onctueuse, la douceur est plaisante car l’acidité soutient l’équilibre…

Une finale de concentration exceptionnelle.

Le granité de Vin de Paille descend de la montagne. Neige éternelle au creux d'un verre, névé de couleur or, il est à la fois granit et glacier.
Une façon originale et rafraîchissante de découvrir le magnifique Vin de Paille doré en “granité” :

• Une rencontre surprenante avec le sucre et la glace
• Des sensations mêlant fraîcheur et douceur soyeuse


À déguster avec :
- foie gras d’oie ou de canard
- fromages à pâte persillée
- desserts, pâtisseries et chocolats

Afin d’élaborer une cuvée harmonieuse, notre Vin de Paille provient d’une sélection de nos meilleures parcelles sur Arbois. Les sols y sont très variés : des calcaires du Bajocien, des éboulis calcaires et marnes sur les parcelles adossées au coteau, jusqu'à des argiles diverses, du Lias et du Trias sur les terres plus en avant, de profondeur variable mais toujours assises sur des marnes qui peuvent affleurer.
Un patchwork de terroirs complexes articulé autour de multiples failles.

Le pressurage très lent, offrira un moût, dont la concentration en sucre est de l'ordre de 320 à 420g/L. Seulement 18 à 25L de jus sont obtenus avec 100kg de raisins cueillis! Ce moût va fermenter lentement pendant de longs mois. La fermentation va s'arrêter naturellement lorsque le vin atteindra entre 14 à 16°c d'alcool conservant 90 à 130g de sucre non transformé. Suivent alors 24 mois, de vieillissement en foudre de chêne, avant la mise en bouteille exclusivement de 37.5cl.

Prêt à boire et peut se conserver jusqu’à 20 ans.

Longtemps utilisé comme fortifiant naturel, pour ses vertus énergétiques, le vin de paille ensorcelle avec bonheur les apéritifs, le foie gras ou les desserts : à découvrir par exemple sur un soufflé glacé aux quatre épices ou un fondant au chocolat, de préférence frais, entre 6 et 8 °C.